Communiqué à l’AFP et aux médias français (11 mars 2011)


Mandat d’arrêt international et décision de l’Elysée

Vous savez que je suis contraint de vivre hors de France et de prendre des précautions avec le concours de plusieurs sociétés, sises hors de France, qui fournissent des services internationaux de protection et de sécurisation des communications sur l’Internet. Je prends aussi d’autres précautions.

Mandat d’arrêt. J’ai été informé par une de ces sociétés que la justice française a lancé un mandat d’arrêt international contre moi et que, dans le cadre des recherches pour me situer, on avait demandé à cette société de fournir des informations pour me localiser. Par acquit de conscience, elle a tapé mon nom dans Google et elle a vu de quoi il retournait. Je n’en sais pas plus.

Il se confirme que je risque donc d’être à nouveau arrêté et enfermé parce que je parle trop sur les causes de certains accidents, notamment le Rio-Paris. Ma vie est en outre très en danger actuellement. En effet, on peut aussi se demander si on ne cherche pas à me localiser dans le seul but de me supprimer discrètement, dans le silence général (merci l’AFP et les médias français).

Décision de l’Elysée. Dans le même temps, la présidence de la République intervient à la suite d’une simple lettre d’un copilote d’Air Austral, alors qu’il n’y a même pas eu d’accident, ni d’incident (au sens de l’OACI) et alors que les faits restent à démontrer : article clicanoo.fr [ajout ultérieur sur cette parution en ligne : l'accès à l'article clicanoo est devenu restreint, mais on retrouvait celui-ci en intégralité au SNPNC et en résumé dans Air Journal].

Il y a vraiment deux poids, deux mesures. J’ai, moi aussi, écrit au président de la République, en invoquant des faits limpides, avec toutes les preuves utiles (toutes ces preuves sont même sur Internet). J’attends toujours une réponse, alors que j’ai été enfermé, torturé, que je suis victime d’un acharnement délirant depuis près de vingt-trois ans, que je dois maintenant vivre hors de France et que je dois en outre prendre des précautions parce qu’un mandat d’arrêt international a été lancé contre moi et que ma vie est très gravement en danger (rappel synthèse).
______________________________________
Norbert Jacquet (GoogleBakchich.infoTV BELGE ! – Autres télés)
TOUT me donne raison ! (régulièrement mis à jour)

Les commentaires sont fermés.