Justice, 1985 – 2012 : un désastre. Et on attend le prochain !

22 novembre 2012 (dernière màj 4/10/16). La justice : un désastre ! Et on attend le prochain !!

1988. Après le crash de Habsheim on pouvait lire dans la presse : « En 1985 déjà, Norbert Jacquet

L'Alsace, 16 novembre 1988

L'Alsace, 16 novembre 1988 (cliquez pour article complet)

1989. Janvier. La juge d’instruction Marie-Christine Marchioni, chargée de l’enquête sur le crash de Habsheim, m’a convoqué et entendu. Et elle a jugé constituté le délit de subornation de témoin (convocation et Ordonnance)

1989. Mai. En conclusion de l’émission « Ciel, mon mardi » j’ai tiré la sonnette d’alarme, en expliquant pourquoi.

1992. Quatre mois après le crash du Mont Sainte-Odile, grève du SNPL (après des mois d’avertissement).

1994. Parution d’un livre. Clair, simple à comprendre, même sans connaissances juridiques, ni techniques.

1998 – 1999. Six mois de détention provisoire sans aucun motif valable pour tenter de faire taire et discréditer celui qui dit la vérité, suivis, parce que cela ne suffisait pas, de deux mois en unité psychiatrique spéciale pour malades difficiles où les conditions de vie répondent à la définition de la torture : le goulag français.

2000. Juillet. J’étais enfermé depuis cinq mois parce que j’en sais trop sur les magouilles de l’aérien, les mensonges d’Etat et les conséquences de tout cela sur la sécurité, quand est survenu le crash du Concorde : emprisonnement et crash du Concorde… avec un aveu final sur ce crash.

2006. Deux articles de presse ont été transmis à l’institution judiciaire : 12 mars 2006 et 4 mai 2006 (il est question du livre sur la sécurité aérienne qui venait de paraître).

2009. 28 mai. Trois jours avant le drame du Rio-Paris, la justice faisait convoquer et interroger une navigante d’Air France pour savoir où j’étais. La justice me recherchait pour m’arrêter et continuer à détruire ma vie… pour la seule raison que j’en sais trop sur les graves problèmes de sécurité et les éternelles magouilles de l’aérien et leurs conséquences. TROIS JOURS AVANT LE RIO PARIS ! C’est dans une ordonnance du juge Bongrand, qui est en ligne et qu’on retrouve à partir d’une page de présentation et d’exposé du background (on peut aller directement à la page 3 de ce PDF).

2012. Octobre. La justice persiste et signe.

2012. Novembre. Tout le monde le dit, on attend le prochain. Et c’est même à la télé. Et que fait la justice ? Elle continue à me pourchasser en France et hors de France pour m’enfermer parce que j’en sais trop !

2012. Novembre. La cour d’appel de Versailles a rendu « justice » aux familles des cent-treize morts du crash du Concorde. Relaxe générale. Aucun coupable, circulez, y’a plus rien à voir. Elle a pourtant constaté des faits hallucinants dans son arrêt (extraits mis en ligne par HMC). Mais elle n’en tire aucune conséquence. La justice française n’est qu’une usine à blanchir. Sainte-Odile (quatre-vingt-sept morts), Concorde, mais aussi Habsheim, l’Airbus 330 de Toulouse, l’Airbus 340 de Toulouse, l’Airbus 320 de Perpignan, où il y a eu des morts à chaque fois (et aussi le DC10 d’UTA, cent-soixante-dix morts, le F227 de Melun, vingt-trois morts, celui de Valence, vingt-deux morts)… tout cela depuis 1988 ! Jamais une condamnation, sauf le pilote quand il est survivant. Finalement, le seul coupable de tous ces accidents et de tous ces morts est l’auteur de ces lignes, contre lequel cette justice gravement malade s’acharne depuis 1988. Et elle persiste en continuant à le pourchasser pour l’enfermer ! Et, surtout, elle persiste avec le Rio-Paris pour tenter encore et toujours de berner et d’escroquer les familles de victimes ! Et tout cela au vu et au su du ministère de la Justice, parfaitement informé (Rachel Bray et Eric Mathais).

« A suivre » (la formule trouve parfaitement sa place… avec combien de morts ?)

NB : en complément de ce qu’on trouve sur cette page et de la page sur le désastre annoncé, il a été mis en ligne une page avec précisions vers le bloc de vidéos.

Update 18 janvier 2013. Les rapports d’expertise judiciaire de juin 2012 concernant l’Airbus AF447 Rio-Paris sont disponibles et téléchargeables avec quelques explications. Certains magistrats persistent dans leurs comportements criminels. En outre, ils se payent ouvertement la tête des familles de victimes.

Update 23 janvier 2013. Les voeux, c’est jusqu’au 31 janvier. Il est donc encore temps d’ajouter le lien vers ma carte de voeux.

Update 30 avril 2013. Merci au Syndicat de la magistrature d’avoir dévoilé son vrai visage, celui d’une mafia qui a pourri la justice et qui crache ouvertement à la figure des victimes (des « cons »), ce qui permet de mieux comprendre que je sois banni de France pour délit d’opinion en faveur de la sécurité aérienne (cliquez sur l’image) :

Mur des cons au Syndicat de la magistrature

Cliquez pour explications

Update 14 mai 2013. Rien ne bouge. On attend le prochain en continuant à escroquer les familles de victimes (et en continuant la chasse à l’homme pour enfermer celui qui dit la vérité).

Update 19 août 2013. En raison d’une polémique sur la sécurité concernant Ryanair, compagnie irlandaise créée il y a vingt-neuf ans, qui exploite actuellement trois-cents avions (autant qu’Air France) et qui n’a jamais connu un accident mortel, Geoffroy Bouvet est intervenu, déclarant « les accidents arrivent lorsqu’il y a eu un certain  nombre d’incidents répétitifs que l’on a pas su corriger » et « il faut rappeler que l’accident c’est le produit d’une succession d’incidents que l’on ne corrige pas » (RTL). Le ministre français Cuvilier est intervenu (AFP). Les déclarations de Bouvet sont à rapprocher de ce qu’il se passe en France depuis les années quatre-vingt ! Des magistrats français, notamment ceux du Syndicat de la magistrature, ont du sang plein les mains.

Update 30 août 2013. Et allez ! c’est court, mais lourd, c’est dans Air Journal. Encore une confirmation du fait que, si on m’avait écouté…

Update 7 décembre 2013. N’en jetez plus ! La FAA met les pied dans le plat pour me donner raison. On en parle un peu partout dans le monde, par exemple en Allemagne avec un titre significatif. Mais, en France, c’est le silence.

Update 9 février 2014. TOUT EN VIDEO. Avec les dernières vidéos qui présentent les documents judiciaires de l’enquête sur la disparition de l’Airbus AF447 Rio-Paris et mettent au grand jour les magouilles et mensonges sur ce crash pour tenter d’en cacher les causes et masquer les responsabilités et culpabilités.

Update 5 août 2014. Depuis peu Hollande sait tout, avec les documents utiles en main. Après le crash du vol Air Algérie au Mali, plus personne ne peut prétendre le contraire. Et la chasse à l’homme pour m’enfermer continue !

Update 5 décembre 2014. Une liste de ceux qui savent tout est disponible.

Update 4 février 2015. Il semble bien qu’à la rubrique des conséquences de l’entêtement dans les mensonges judiciaires il faille ajouter les 162 morts du crash d’AirAsia le 28 décembre 2014. Chacun peut juger en fonction des événements de ces trois derniers mois.

Update 1er avril 2015. Tragédie de Germanwings dans les Alpes, destruction d’un Airbus A320 d’Air Canada. Crashs aériens : ça va mal pour la France et l’Europe.

Update 14 avril 2015. SUBLIME ! Airbus me donne raison. Un véritable coup de couteau dans le dos de la justice. C’est à lire dans un très court PDF.

Update 24 juin 2015. Boeing me donne raison (PDF). Gil Roy me donne raison (PDF). Et que font la France, son exécutif et sa justice ? Ils continuent à foncer droit dans le mur.

Update 25 septembre 2015. L’état actuel est disponible à partir d’une page Web ou d’un fichier PDF (moins de 150 Ko). Ce n’est pas glorieux pour ceux qui s’acharnent contre moi.

Update 6 novembre 2015. J’ai écrit à Hollande et je le prouve : PDF (493 Ko). C’est d’une extrême simplicité à comprendre. La vérité saute aux yeux. J’attends donc une réponse sur l’ensemble du dossier, limpide : PDF (138 Ko). Tout cela est dans les mains de Robert Gelli, directeur des affaires criminelles et des grâces : PDF (92 Ko). Alain Christnacht, directeur de cabinet de Taubira, dispose des mêmes informations.

Update 4 décembre 2015. OUH LA LA ! Crash de l’AirAsia QZ8501 le 28 décembre 2014 : les Indonésiens demandent à Airbus de corriger un défaut de conception affectant les commandes de vol, que je dénonce depuis trente ans et qui a eu pour conséquences plusieurs accidents qui auraient pu être évités, notamment le Rio-Paris. Tout le monde peut comprendre très rapidement. C’est dans un PDF (330 Ko). Et la chasse à l’homme pour m’enfermer continue !

Update 13 février 2016. J’ai à nouveau écrit à Hollande. Le 7 février. C’est dans un PDF (253 Ko) qui mérite, par sécurité, d’être enregistré et sauvegardé (ce qui vaut pour les PDF en cascade qu’on découvrira au fil de la lecture).

Update 15 juillet 2016. Sauf à supposer un complot du mensonge à l’encontre du chef de l’Etat, le dossier est dans les mains de celui-ci. C’est clair et net… et c’est dans un PDF (486 Ko).

Update 4 octobre 2016. Un peu de démocratie dans l’aérien, surtout dans les enquêtes sur les accidents, avec les conséquences évidentes sur le niveau de sécurité, c’est pour quand ? La vie humaine, tout le monde s’en moque jusqu’au sommet de l’Etat ? Tout est dans un PDF de trois pages (273 Ko) : « Bravo Monsieur le Président ! ».

Les commentaires sont fermés.