Je suis Norbert pour l’éternité : un peu plus

Depuis vingt-six ans et demi (été 1988) je suis victime de méthodes ignobles parce que j’exprime une opinion qui déplaît. Et ça continue. Je dois donc prendre des précautions. Tout ce que j’ai publié (toutes les pages, tous les documents, toutes les vidéos) et l’essentiel de ce que je fais, y compris et surtout ce qui n’est pas encore en ligne mais qui figure dans les informations que je diffuse, est régulièrement sauvegardé à la va-vite « pour l’éternité » sur divers supports et sous diverses formes, notamment des vidéos qui présentent des documents et des saisies écran (il s’agit en fait d’une même vidéo avec des additifs réguliers, chaque nouvelle édition remplaçant la précédente). On y trouve entre autres ce qui concerne les nouveaux minimanches Sagem avec le gros problème que cela pose à Airbus, les abracadabrantesques Emergency AD du 9 décembre 2014 de l’EASA et la critique que j’en ai faite, la vidéo tardive concernant l’AF447 mise en ligne par le BEA le 12 décembre 2014 (un bel aveu), l’échange de courriels avec le président du TGI de Paris et l’engagement que ce dernier a pris, des courriels aux membres du cabinet de Taubira, à la première présidente de la Cour d’appel de Paris, au procureur Molins, etc. Ces vidéos ne sont pas mises en ligne ni diffusées parce qu’évidemment trop brouillonnes. Elles sont remises par divers moyens, dont la voie postale, à des personnes sûres, qui se trouvent en France et hors de France.

Bien sûr dans ces « sauvegardes pour l’éternité » on trouve les preuves indiscutables du fait que pour l’exécutif, parfaitement informé, au moins dans les « basses couches », les valeurs de la République exemplaire c’est escroquer au sens du code pénal les familles de victimes, détruire celles-ci à petit feu et enfermer celui qui dit la vérité et aide ces familles. La conclusion est limpide : en raison du comportement de certains magistrats, aidés par quelques avocats, on en arrive à une dérive nationale qui dépasse de loin les méthodes de la RDA.. On est plus proche de la Roumanie de Ceausescu.

Ainsi, quoi qu’il puisse m’arriver, il y a fort à parier que certains devront un jour rendre des comptes en raison de ces sauvegardes.

Pour rappel : liste de ceux qui savent tout.

Les commentaires sont fermés.