Aérien : « moi président » fait-il dix fois pire que les autres ?

Il n’est pas excessif de dire que « tout me donne raison sur tout » dans l’histoire mondiale de l’aéronautique civile et militaire de ces trente dernières années. A un point qui dépasse l’imaginable.

Pour autant, des magistrats hors-la-loi continuent à me pourchasser pour m’enfermer parce que je dis la vérité. Dans les enquêtes sur les crashs aériens, ces magistrats violent outrageusement la loi (code de procédure pénale et code pénal). Ils falsifient les faits. Ils escroquent au sens du code pénal les familles de victimes. Ils détruisent sciemment celles-ci à petit feu dans des procédures qui s’éternisent et se terminent en eau de boudin au bout de quinze à vingt ans, laissant les familles de disparus démolies pour le reste de leur vie.

L’exécutif actuel, jusqu’au sommet de l’Etat, est pleinement informé.

Tout le monde peut facilement comprendre tout ce qui précède :

Page Web avec des PDF téléchargeables

PDF téléchargeable

Cabinet noir à l’Elysée ?

Les commentaires sont fermés.