Airbus AF447 Rio-Paris : quelques questions (et des vérités)

8 juin 2014 (màj 5/12/14). Quelqu’un est-il en possession d’un rapport judiciaire rendu fin avril, accusant les pilotes et rapporté par les médias ? Je ne l’ai pas (il faut dire que la juge Zimmermann l’a classé « secret » en toute illégalité par une hallucinante et illégale ordonnance secrète du 17 avril 2013). Je sais juste qu’on trouve trois mots en page 19 de ce rapport, à ligne du 2 septembre 2013 : « Fourniture données DFDR ».

Y a-t-il d’autres précisions à ce sujet dans le rapport ? De quelles données s’agit-il ? Qui les a fournies ? S’agit-il de l’intégralité des paramètres techniques du vol issus de l’enregistreur FDR (ou DFDR) ? Sous quelle forme ? L’authenticité de ces paramètres a-t-elle été vérifiée par les experts ?

Qu’en est-il de l’usage d’un émulateur de cockpit, travail de base dans une enquête ? Les experts ont-ils effectué cette restitution basique ? Trouve-t-on des informations à ce sujet dans leur rapport ? Avec quel matériel (logiciel) l’auraient-ils faite ? Avec quelles données numériques l’auraient-ils faite ? Fournies par qui ? L’authenticité de ces données a-t-elle été vérifiée par les experts ?

Ces experts se sont-ils prononcés sur les effets d’une panne dormante constatée (valeurs erratiques de « vitesse verticale sélectée ») ?

Tout cela fait suite à des évènements compréhensibles immédiatement par quiconque dispose d’un peu de bon sens et qui sont maintenant parfaitement connus de Hollande, Valls, Taubira et Cazeneuve.

Les précités défendent les « valeurs de la République », vantant les mérites d’une « République exemplaire ». On attend.

Update 5 décembre 2014. Il n’est pas inutile d’ajouter ici la liste de ceux qui savent tout.

Les commentaires sont fermés.