Paul-Louis Arslanian et les enquêtes du BEA


PAUL-LOUIS ARSLANIAN, CHEF DE LA BANDE DU 9-3

Le chef Arslanian et son immeuble

Le chef Arslanian et son immeuble

Paul-Louis Arslanian, directeur du BEA, fut pendant des années le faussaire en chef à la solde d’Airbus. Avant de passer à une revue détaillée (mais pas trop, cela deviendrait écoeurant), une petite mise en bouche avec les fausses licences de pilote de ligne.

 Puis, juste quelques lignes sur le crash de Habsheim.

 Quelques lignes sur le crash du Sainte-Odile.

Un peu plus que quelques lignes avec l’Airbus escaladeur.

Et avec l’Airbus plongeur.

On en trouve aussi sur un blog (faire une recherche sur la page avec « Arslanian » ou « BEA »).

Et sur un autre blog (même remarque).

Une petite touche personnelle ? Le hangar qu’on voit derrière le bâtiment des criminels et qui est maintenant géré par le Musée de l’Air (le S 11, mais l’indication ne figure plus)… j’y ai passé des centaines d’heures dans les années cinquante et soixante. Et les salons du Bourget, tous les deux ans ! Dans ce hangar, je réparais mes premières voitures, le soir et la nuit. Un peu plus ? C’est sur une page concernant Bernard Ziegler.

 

Les commentaires sont fermés.