Airbus AF447 Rio-Paris : Arnaud Montebourg dénonce les pressions sur la justice

26 mars 2013. Dans l’enquête sur la disparition de l’Airbus AF447 Rio-Paris, Arnaud Montebourg a dénoncé avec force la « tradition » de « faire pression sur la justice », de « la considérer comme un jouet ou une annexe ». Rappelant différentes affaires, notamment Clearstream [NDLR : des faux listings ont été créés et introduits en justice par EADS !], il condamne les « pressions directes » sur les magistrats. Il poursuit sans mollir : les juges sont « des objets, des jouets »… « ce n’est pas acceptable »… « discrédit sur la justice »… « Comment voulez-vous que les citoyens français, qui parfois eux même sont mis en cause par la justice, respectent les magistrats » [NDLR : et que dire des citoyens étrangers, parties civiles dans la procédure judiciaire du Rio-Paris !]… « Nous avons besoin de juges indépendants ». C’était le 24 mars 2013 sur BFMTV et l’AFP en a fait une dépêche.

Ah zut ! Je me suis trompé. Il ne s’agissait pas du Rio-Paris. Montebourg et le Rio-Paris, c’est vraiment autre chose.

Montebourg se rend-il compte de ce qu’il dit ? Etre allé jusqu’à évoquer l’affaire Clearstream, n’est-ce pas s’être glissé, à double titre, dans le costume de l’arroseur arrosé ?!

Les conséquences de ces déraillements de l’illuminé Montebourg sont connues. Des gens vont mourir bêtement. Ces conséquences sont connues au sommet de l’Etat.

Elles sont connues de tous, à tous les niveaux.

Les commentaires sont fermés.