Airbus AF447 Rio-Paris : je réfute tout amalgame

2 mai 2013 (maj 25/6/13). Pierre Sparaco aime se présenter et être présenté comme le plus grand journaliste aéronautique mondial de tous les temps, ce qui valait bien une autobiographie. Il vient d’écrire, à propos du livre de François Nénin sur les magouilles et mensonges de l’aérien qu’il présente ironiquement et dédaigneusement comme des divagations : « Grâce à Nénin, nous retrouvons dans ces pages quelques valeurs sûres du genre comme Norbert Jacquet, Michel Asseline, Christian Roger ou encore la députée Odile Saugues, pleine de volonté mais qui choisit mal ses amis » (AeroMorning).

J’ignore qui est ami avec qui et je réfute les amalgames. Je rappelle :

- Michel Asseline. J’ai expliqué son comportement dans mon livre paru en 1994. Une recherche dans Google donne aussi des informations intéressantes. On peut en outre lire le « chapeau », avec le lien à son nom, de la première image d’une page sur la grève des 27 et 28 mais 1992, en suivant les liens.

- Christian Roger. Voir mon livre paru en 1994 et une plus récente page qui lui est consacrée.

- Odile Saugues. Ce n’est pas joli-joli et cela figure, avec du « lourd », sur une page qui lui est consacrée.

Et la justice française continue à tout mettre en oeuvre pour escroquer les familles de victimes et les détruire dans des procédures sans fin qui débouchent sur le néant. En continuant sa chasse à l’homme pour enfermer celui qui dit la vérite.

Update, 25 juin 2013. Pierre Sparacco, qui n’a jamais hésité à trafiquer la vérité et à raconter des bobards, perd pied et sombre dans un pitoyable n’importe quoi.

Les commentaires sont fermés.