Airbus AF447 Rio-Paris : les leçons du crash du Concorde

2 décembre 2012 (màj : 5/8/14).

« … un contexte de pression politique… »

La cour d’appel de Versailles a rendu « justice » aux familles des cent-treize morts du crash du Concorde. Relaxe générale. Aucun coupable, circulez, y’a plus rien à voir. Elle a pourtant constaté des faits hallucinants dans son arrêt (extraits mis en ligne par HMC). Mais elle n’en tire aucune conséquence. La justice française n’est qu’une usine à blanchir. Sainte-Odile (quatre-vingt-sept morts), Concorde, mais aussi Habsheim, l’Airbus 330 de Toulouse, l’Airbus 340 de Toulouse, l’Airbus 320 de Perpignan, où il y a eu des morts à chaque fois (et aussi le DC10 d’UTA, cent-soixante-dix morts, le F227 de Melun, vingt-trois morts, celui de Valence, vingt-deux morts)… tout cela depuis 1988 ! Jamais une condamnation, sauf le pilote quand il est survivant. Finalement, le seul coupable de tous ces accidents et de tous ces morts est l’auteur de ces lignes, contre lequel cette justice gravement malade s’acharne depuis 1988. Et elle persiste en continuant à le pourchasser pour l’enfermer ! Et, surtout, elle persiste avec le Rio-Paris pour tenter encore et toujours de berner et d’escroquer les familles de victimes ! Et tout cela au vu et au su du ministère de la Justice, parfaitement informé (Rachel Bray et Eric Mathais).

Update, 1er mars 2013. Et au vu et au su du ministre Arnaud Montebourg, qui sait tout sur tout, ce que tout le monde comprend en quelques minutes, sans aucune connaissance technique, ni juridique (cliquez sur l’image) :

Arnaud Montebourg sait tout sur tout

Cliquez pour explications

Update 5 février 2014. TOUT EN VIDEO. Avec les dernières vidéos qui présentent les documents judiciaires de l’enquête sur la disparition de l’Airbus AF447 Rio-Paris et mettent au grand jour les magouilles et mensonges sur ce crash pour tenter d’en cacher les causes et masquer les responsabilités et culpabilités.

Update 5 août 2014. Depuis peu Hollande sait tout, avec les documents utiles en main. Après le crash du vol Air Algérie au Mali, plus personne ne peut prétendre le contraire. Et la chasse à l’homme pour m’enfermer continue !

Les commentaires sont fermés.