François Hollande et l’avenir de l’aérien français

7 mai 2012. Mariani, NKM et Sarkozy l’assassin, vont débarrasser le plancher. Les nouveaux savent-ils ce qui les attend ? Dans les milieux aéronautique, judiciaire et médiatique, qu’en pense-t-on ?

Avez-vous lu «the DC-10 case», paru en 1992 ? Connaissez-vous la suite pour le légendaire Douglas associé au non moins légendaire McDonnell, avec l’évolution du DC10 en MD11, dernière production d’avions civils de cette entité industrielle… absorbée par Boeing en 1997 ?!

Lisez «the DC-10 case». Il y a juste des noms à changer, notamment pour ce qui concerne un certain whistleblower. Avec Airbus c’est dix fois pire, dans tous les domaines. C’est même cent fois pire avec mon affaire, depuis 1988. Et la justice trouve le moyen de continuer à me poursuivre de sa vindicte !

Avez-vous noté les dates ? J’ai commencé à être victime de méthodes soviétiques en 1988. Le livre sur le DC10 est paru en 1992. Boeing a mangé McDonnell Douglas en 1997. Toujours personne pour s’interroger sur la suite pour Airbus ? Avec une question majeure : le futur A350 va-t-il être conçu comme ses prédécesseurs, avec les mêmes défauts ? Airbus et la France sont attendus au virage semble-t-il.

On a coutume de dire que l’histoire est un éternel recommencement. Il n’est pas inutile d’y revenir, en France, avec quelques informations autour d’un livre d’Alexandre Couzinet :  livreaero.com, aerostories.org et un peu plus. Ainsi, contre l’avis des pilotes, l’establishment français avait imposé ses vues sur l’avenir du transport aérien intercontinental : ce sera l’hydravion et non l’avion terrestre. Ceci a conduit à un désastre industriel dont la France a tenté de commencer à se remettre avec le Concorde dans les années soixante, qui fut aussi un échec, puis avec l’Airbus (j’ai déjà évoqué ce chapitre de l’histoire de l’aviation).

L’histoire, un éternel recommencement ? Dans le doute, allez-y, Français, continuez à traîner les pilotes dans la boue et, surtout, continuez à me taper dessus, c’est une excellente publicité pour Airbus !

7 réponses à François Hollande et l’avenir de l’aérien français

  1. MrEstagero dit :

    Bonjour M. Jacquet!
    J’espère que vous gardez le moral dans cette affaire, je pense souvent à vous et suis vraiment fâché de voir que rien ne bouge comme il le faudrait! IL faut que l’on parle de vous le plus possible en France! Même si les vérités sont cachées aux Français et au monde entier ,il doit y avoir un moyen d’y arriver.
    Vous savez, dans ma famille, nous sommes aussi confrontés à une forme de mépris de la part des hautes instances. Vous ils ont essayé de vous détruire, ces lâches!
    Tenez bon et si je peux faire quelque chose pour vous, eh bien je le ferai.

    Bien cordialement.
    J-F Estager

    • Bonjour,

      Merci pour votre soutien. Je crois qu’il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire en France. Juste attendre. Si la justice française, rendue au nom du peuple français, veut continuer à s’acharner contre moi, c’est son affaire et c’est une affaire entre les Français et leur justice s’agissant des conséquences de cette vindicte maladive. En revanche, hors de France, c’est plus intéressant. L’addition va finir par être salée. Ce n’est pas mon problème. Ce n’est plus mon problème.

      Cordialement

  2. Aslan dit :

    Bonjour

    Je vois que l’élection Présidentielle ne vous à pas échappé à vous non plus et que le résultat final était prévisible ( à savoir une victoire des Socialistes ) mais j’aurais une petite question à vous poser : Allez vous de nouveau écrire au Gouvernement ( vu que Sarkollabo et sa clique vont dégager ) pour faire part de vos inquiétudes sur le transport aérien Français et sur votre situation actuelle? ( Même si je doute fort que cela ne risque d’aboutir à quelque chose )

    Cordialement

    Aslan.C

    • Bonjour,

      Ecrire à Hollande ? A son nouveau Premier ministre ? Son ministre chargé des Transports ? Je ne me suis pas encore posé la question. Je crois que je commence à me moquer de ce qu’il se passe en France. Hors de France, c’est plus intéressant. Libre à la justice française de continuer à me poursuivre de sa vindicte.

      Cordialement

  3. Aslan dit :

    Bonjour

    Je crois que même moi si j’avais été dans votre place ( voir même n’importe quelle personne censée ), je ne me fierais plus jamais à la France ( après ce que vous y avez vécu )

    Cordialement

    Aslan.C

  4. Halvard Eggmuhl dit :

    En 1988, étaient aux commandes Mitterrand et Rocard, puis Cresson, puis Bérégovoy. Pure gauche-gauche. Puis est venu le temps du gauche-droite, de 1993 à 1995, avec Mitterrand Balladur. En 1995 ce furent Chirac-Juppé, puis de 1997 à 2002, Chirac-Jospin.

    Pendant quatorze années, toutes les combinaisons Président-Gouvernement (et donc Majorité) ont été épuisée sans que rien ne change. Il est donc vraisemblable qu’il n’y ait rien à attendre des nouveaux arrivants dans ce domaine. Au nom de la défense de l’emploi vous dira-t-on, alors qu’il ne s’agit que de la défense du prix de l’action et des dividendes de fin d’année. Comme si on se préoccupait de l’emploi, ou même de la pérennité de l’entreprise, lorsqu’Airbus délocalise sa fabrication, avec transfert de technologie, en Chine.

    Dans son premier discours de Président, le 6 mai à Tulle, Hollande a déclaré vouloir être jugé sur « la Justice [et la Jeunesse] ». Je serais tenté de lui dire « chiche ». Mais je ne jouerai pas un drachme là-dessus.

    • Bonjour,

      Même pas une cacahuète ! Mais Hollande n’est que président de la France (ou plutôt, il n’est président QUE de la France). Airbus, c’est la planète. La France, c’est 1% de la planète. Hollande et son futur gouvernement devraient quand même le comprendre et en tenir compte. Parce que s’ils n’en font rien, l’(in)justice pourrait bien conduire la jeunesse…