Airbus AF447 Rio-Paris : les rapports d’expertise judiciaire

15 janvier 2013 (màj : 13/2/16). Les rapports d’expertise judiciaire de juin 2012 ont été mis en ligne. Certaines familles de victimes ont reçu ces documents, finalement transmis par des gens de robe. D’abord un rapport médical, qui livre des photos morbides, écoeurantes, propres à démolir les familles de victimes qui ont reçu cela. Et un rapport technique établi selon la méthode habituelle : des tonnes d’analyses blablateuses dans toutes les directions, mais en cachant l’essentiel. NB : il s’agit bien des PDF d’origine créés par le greffier le 19 juillet 2012 pour le médical (cotes D6713 et D6714) et le 18 juillet pour le technique (cotes D6715 à D6718), ce qui se vérifie dans les « Propriétés » des PDF.

- Rapport médical (PDF, 11 Mo) NB : lien inactif actuellement, document trop choquant (disponible sur demande).

- Rapport technique, pages1 à 178 (PDF, 50 Mo).

- Rapport technique, pages 179 à 356 (PDF, 85 Mo).

- Rapport technique, pages 357 à 507 : annexes (PDF, 59 Mo).

Les listings des paramètres FDR, qui s’obtiennent en quelques heures et qui sont disponibles depuis près de deux ans (mi-mai 2011), sont toujours cachés « secret atomique ». Malgré des demandes de parties civile, depuis mai 2011, de mettre à la procédure cette pièce à conviction majeure, la juge refuse. Elle avait pourtant pris l’engagement écrit à cette époque, dans deux courriers, de les mettre rapidement dans le dossier (cela aurait dû être fait au plus tard en novembre 2011). Quant à la restitution avec un emulateur de cockpit, opération immédiate et presque enfantine, qui se pratique à la chaîne dans toutes les compagnies aériennes du monde, la justice continue à faire comme si un tel matériel n’existait pas ! Tout cela est pourtant simplissime, il suffit de savoir lire et c’est exposé sur le Web.

C’est le scénario du Ste-Odile dans toute sa splendeur, où on conduit de force les familles de victimes dans une procédure sans fin (les messages de panne, transmis par ACARS au moment du drame, donnaient beaucoup plus d’informations que ce qui a été partiellement et partialement divulgué dans les semaines qui ont suivi la catastrophe et les officiels savaient déjà, à ce moment, outre la position exacte du crash, les grandes lignes du déroulement des faits et des causes globales de l’accident… par exemple avec la transmission du facteur de charge… et beaucoup d’autres paramètres… et peut-être, très rapidement, la baisse des pressions hydrauliques…). Tout cela, des familles de victimes le savent, preuves en main.

Et tout ça pour ça !

Update, 6 avril 2013. Aux dernières nouvelles, les juges d’instruction persisteraient à vouloir confier à Airbus, mis en examen, le soin de procéder à des expertises sur l’« iron bird » à Toulouse, ce qui apparaît assez incroyable pour deux raisons. C’est comme si on demandait à une personne accusée d’un meurtre par arme à feu de procéder elle-même à l’expertise d’une arme trouvée chez elle pour savoir si c’est l’arme du crime. Faut-il rire ou pleurer ? En outre l’utilisation de l’iron bird peut permettre de constituer des faux documents s’agissant des paramètres. Des faux ? Hé oui, c’est du classique. Doit-on rappeler les fausses licences de pilote de ligne de Michel Asseline ? Ou bien le fait que le ministre Louis Mermaz a participé à un trafic de faux enregistreurs de vol ? Oui, cela surprend, mais il y a pire. L’actuel ministre Arnaud Montebourg est parfaitement informé de ces faits simples et toutes les preuves en sont sur le Web, compréhensibles en quelques minutes par quiconque sait lire (cliquez sur l’image) :

Arnaud Montebourg sait tout sur tout

Cliquez pour document complet et explications

Update 3 février 2014. TOUT EN VIDEO. Avec les dernières vidéos qui présentent les documents judiciaires de l’enquête sur la disparition de l’Airbus AF447 Rio-Paris et mettent au grand jour les magouilles et mensonges sur ce crash pour tenter d’en cacher les causes et masquer les responsabilités et culpabilités.

Update 5 août 2014. Depuis peu Hollande sait tout, avec les documents utiles en main. Après le crash du vol Air Algérie au Mali, plus personne ne peut prétendre le contraire. Et la chasse à l’homme pour m’enfermer continue !

Update 25 septembre 2015. L’état actuel est disponible à partir d’une page Web ou d’un fichier PDF (moins de 150 Ko). Ce n’est pas glorieux pour ceux qui s’acharnent contre moi.

Update 6 novembre 2015. J’ai écrit à Hollande et je le prouve : PDF (493 Ko). C’est d’une extrême simplicité à comprendre. La vérité saute aux yeux. J’attends donc une réponse sur l’ensemble du dossier, limpide : PDF (138 Ko). Tout cela est dans les mains de Robert Gelli, directeur des affaires criminelles et des grâces : PDF (92 Ko). Alain Christnacht, directeur de cabinet de Taubira, dispose des mêmes informations.

Update 4 décembre 2015. OUH LA LA ! Crash de l’AirAsia QZ8501 le 28 décembre 2014 : les Indonésiens demandent à Airbus de corriger un défaut de conception affectant les commandes de vol, que je dénonce depuis trente ans et qui a eu pour conséquences plusieurs accidents qui auraient pu être évités, notamment le Rio-Paris. Tout le monde peut comprendre très rapidement. C’est dans un PDF (330 Ko). Et la chasse à l’homme pour m’enfermer continue !

Update 13 février 2016. J’ai à nouveau écrit à Hollande. Le 7 février. C’est dans un PDF (253 Ko) qui mérite, par sécurité, d’être enregistré et sauvegardé (ce qui vaut pour les PDF en cascade qu’on découvrira au fil de la lecture).

Les commentaires sont fermés.