Airbus, mensonges, Rio-Paris, Hollande, Ayrault… la loi

20 juin 2013 (màj : 4/8/14). Le chef de l’Etat, le Premier ministre et de nombreux ministres, notamment Madame Taubira et Messieurs Montebourg (qui fut mon avocat), Cuvillier et Valls, sont informés de divers crimes et délits dont je suis victime et dont sont victimes d’autres personnes, notamment des familles de victimes d’accidents aériens, en premier lieu celles de la catastrophe de l’Airbus Rio-Paris, vol AF447. Toutes les preuves se trouvent sur le Web avec quelques précisions sur le plus récent.

Le second alinéa de l’article 40 du Code de procédure pénale est clair : Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs.

Qui a donné avis à qui ? Quelles informations et documents ont été transmis ? Qui a transmis au procureur (et à quel procureur ?) les renseignements et documents en sa possession, relatifs à des délits et des crimes flagrants ?

Montebourg, Hollande, Ayrault, Taubira et de nombreux autres ministres savent tout. Toutes les preuves de cet état de fait sont sur le Web (cliquez sur l’image) :

Montebourg et Hollande savent tout (cliquez)

Montebourg et Hollande savent tout (cliquez)

Depuis vingt-cinq ans la France viole à mon préjudice de manière récurrente et/ou continue la Convention de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales en ses articles 3 (torture), 5 (droit à la liberté et à la sûreté), 6 (dispositions relatives au déroulement des procédures judiciaires), 10 (liberté d’expression), 11 (liberté d’association) et 13 (droit à un recours effectif). La France viole actuellement de manière continue l’article 6 de la Convention. En effet, dans divers procès pénaux abusifs engagés contre moi à Paris, toujours en cours, les avocats commis d’office refusent de me défendre. Ils refusent de me répondre. Leur bâtonnier (Paris), saisi de cet état de fait, refuse de me répondre.

Une prudence élémentaire

On ne trouve pas anormal que quelqu’un « qui en sait beaucoup », fasse preuve d’une certaine prudence au point que des ministres proposent publiquement une protection (par exemple, encore récemment pour Falciani et aussi Condamin-Gerbier). On comprendra donc que je reste discret dans mon coin et que je ne me promène pas avec une cible peinte dans le dos et une pancarte à la main « NORBERT JACQUET ». Je suis d’autant plus discret dans mon coin que Hollande, Ayrault et d’autres ministres, après avoir imposé le silence absolu en France sur le quatrième anniversaire du crash du Rio-Paris, semblent bien vouloir cracher ouvertement à la figure des familles de victimes de cette catastrophe en organisant ostensiblement la réclame pour Airbus. En effet, si l’on en croit le Point, l’Elysée a mis une pression d’enfer sur Airbus pour que l’A350 fasse un survol du Bourget pendant la visite présidentielle, où le président pourrait se rendre en A400M selon Reuters. Dans le même temps, la chasse à l’homme pour neutraliser par tous les moyens celui qui dit la vérité et aide les familles de victimes continue.

Alors, justement, que fait la juge Zimmerman, chargée de l’enquête sur le Rio-Paris ? Elle renvoie Squarcini en correctionnelle. Elle a fait vite. Et le Rio-Paris ? Aux dernières nouvelles la juge continue à tout mettre en oeuvre pour cacher la vérité et détruire les familles de victimes dans un scénario identique à celui du Sainte-Odile. En organisant la chasse à l’homme pour enfermer celui qui dit la vérité. Pour l’enfermer, le discréditer et tenter de le faire taire. Comme pour le Sainte-Odile.

Update 2 février 2014. TOUT EN VIDEO. Avec les dernières vidéos qui présentent les documents judiciaires de l’enquête sur la disparition de l’Airbus AF447 Rio-Paris et mettent au grand jour les magouilles et mensonges sur ce crash pour tenter d’en cacher les causes et masquer les responsabilités et culpabilités.

Update 4 août 2014. Depuis peu Hollande sait tout, avec les documents utiles en main. Après le crash du vol Air Algérie au Mali, plus personne ne peut prétendre le contraire. Et la chasse à l’homme pour m’enfermer continue !

Les commentaires sont fermés.