Monsieur le Président, s’il vous plaît…

 Image Hollande TV crash Air Algérie juillet 2014

Au mois de juillet 2014, à la suite du crash au Mali, le chef de l’Etat en a fait énormément. Il a annulé une visite de plusieurs jours en océan Indien et mobilisé Valls et une flopée de ministres. Quatre réunions à l’Elysée, trois conférences de presse sur le perron de l’Elysée, sans parler de celles de ses ministres, grandes promesses sur la vérité, drapeaux en berne pendant trois jours, etc. La France n’était pourtant pas trop concernée (sauf par le nombre de victimes bien sûr). Il s’agit en effet d’un vol  Ouagadougou-Alger par un avion américain d’une compagnie espagnole affrétée par une compagnie algérienne. Hollande n’en est pas moins devenu subitement hyper-président, père protecteur et directeur d’enquête. Sur ce dernier point, lui et ses ministres ont tout organisé. Hollande est devenu le défenseur de la veuve et de l’orphelin, combattant pour la vérité et la recherche des responsabilités. Parfait.

Et pour le crash de l’AF447 Rio-Paris ?

Le 28 février, il y a un mois, j’ai écrit à Hollande : PDF - 273 Ko.

Le 7 mars, j’ai écrit à Hollande en sollicitant une réponsePDF - 275 Ko (on trouve la même chose, avec en supplément quelques pages d’un livre qui vient de paraître, dans ce  PDF - 1,04 Mo).

Des familles de victimes continuent à être escroquées au sens du code pénal et à être détruites à petit feu. Des vies humaines sont inutilement en danger.

Cette entrée a été publiée dans Public. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.