N’en jetez plus !

 Image : crash de l'Airbus A400M à Séville le 9 mai 2015

Photo : crash de l’Airbus A400M à Séville le 9 mai 2015.

Avant-hier, 8 novembre, l’agence Reuters a révélé de graves dysfonctionnements s’agissant de l’Airbus A400M : Crash A400M: Airbus au courant d’une faiblesse logicielle

On constate dans la production civile d’Airbus les mêmes errements. Ceux-ci sont toutefois masqués par les pouvoirs publics qui organisent le mensonge permanent, ce qui vaut en premier lieu dans les enquêtes sur les accidents et les incidents graves. Les pouvoirs publics falsifient la réalité. Ils organisent la corruption à grande échelle. Ils organisent les pressions sur ceux qui rompent le silence. Je dénonce ces méthodes depuis les années quatre-vingt.

Hier, 9 novembre 2017, j’ai écrit aux juges Emmanuelle Robinson et Nicolas Aubertin, chargés au pôle accidents collectifs du tribunal de Paris de l’enquête sur l’AF447. Je leur ai signalé la dépêche Reuters et les faits que je viens de rappeler. J’ai joint à mon courriel un court PDF du même jour (3 pages - 236 Ko) : AF447 : derniers faits constatés

Cette entrée a été publiée dans Public. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.