Etienne Lichtenberger : un responsable très bien protégé

 Image : Etienne Lichtenberger, responsable de la sécurité à Air France

Etienne Lichtenberger, « dirigeant responsable de la Sécurité » à Air France au moment du crash du vol AF447 Rio-Paris il y a plus de huit ans, me connaît depuis le début des années soixante-dix, avant même notre entrée à Air France. Il fut président de l’ex-SPAC, syndicat minoritaire de pilotes maintenant fusionné au Syndicat national des pilotes de ligne SNPL. Il a vécu comme syndicaliste le préavis de grève de 1991 me concernant, déposé par le SNPL, et la grève de 1992, quatre mois après le crash du Mont Sainte-Odile.

Ce haut responsable de la sécurité des vols à Air France, issu du syndicalisme et donc homme de terrain, sait tout, mais il est sévèrement protégé par la justice. Il n’a en effet jamais été inquiété. Pire : c’est moi qui suis recherché pour être enfermé ! Et il en est ainsi malgré une plainte pour subornation de témoin émanant de familles de victimes !!

Les preuves de la culpabilité de Lichtenberger, c’est dans un PDF (3 pages - 263 Ko) :

Etienne Lichtenberger « dirigeant responsable » (AF447)

C’est aussi sur une page Web qui récapitule également l’actuel :

Etienne Lichtenberger « dirigeant responsable » (AF447)

Cette entrée a été publiée dans Public. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.